skip to Main Content

Comment bien choisir son voile de forçage ou d’hivernage

Comment bien choisir son voile de forçage ou d'hivernage

L’automne comme le printemps est le moment le plus opportun pour commencer à installer son voile de forçage ou d’hivernage l’objectif de cet article, va être de vous expliquer quelle est la différence entre ces deux éléments et bien sûr aussi comment correctement le choisir .

Ce qu’il faut savoir dans un premier temps, c’est un voile dit non tissé généralement 100 % polypropylène ce qui veut dire qu’il est perméable à l’eau et qui laisse passer l’air et bien sûr aussi la lumière.

Le voile de forçage 

Comme son nom l’indique le voile de forçage est utilisé pour forcer les jeunes pousses et les jeunes plans.
Il va y avoir deux utilisation à partir de l’automne cela va nous permettre d’éviter les gelées directement sur les plans et tout début du printemps essentiellement pour les gelés matinal .
On a bien compris que le principe de ce voile de forçage va être avant tout un principe de protection contre le gel, il y aura un deuxième principe qui vient aussitôt après qui va être de permettre de capter les petits rayons du soleil pour réchauffer la terre. Cette réchauffe sera autour de 2 à 3 degrés supérieurs à la température extérieure.
La densité du voile de forçage devrait être un P17 qui correspond à 17 g au mètre carré.
C’est ce type de voile que j’utilise tout le temps sur quasiment l’ensemble des cultures de début de printemps ça veut dire que je le mets à partir de février et je enlève autour du mois de mai.
C’est aussi un voile que je réinstalle à partir du mois d’octobre et qui restera jusqu’à la première gelée ça veut dire quasi mi-novembre.

Ensuite vient le voile d’hivernage et comme son nom l’indique se voile va avoir un objectif très clair c’est d’éviter que nos plans gèle son grammage se situe autour de 30 g au mètre carré on l’appelle généralement P30 comme son prédécesseur il est non tissé est perméable à l’eau laissant lui aussi passer l’air et la lumière.

Vu sa densité nettement supérieur au voile de forçage, se voile d’hivernage va avoir son utilité sur l’ensemble de l’hiver qui pour moi va de mi-novembre jusqu’à facile début février mars.

J’installe ce voile au ras du sol auprès de tout ce qui est laitue d’ hiver et chicorée mais aussi les choux, carottes…

Voile de forçage loessence
Pour finir attention néanmoins ce voile d’hivernage n’aura absolument pas d’efficacité autour de plantes tropicales comme par exemple les orchidées et les cactus certains d’arbre comme l’orange et le citronnier qui devront automatiquement être placées soit dans une serre chaude ou dans une pièce chauffée.
J’utilise beaucoup ce voile d’hivernage sur certaines plantes aromatiques et médicinales qui ont beaucoup de mal à supporter le gel.

Comment bien choisir son voile de forçage ou d’hivernage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top