skip to Main Content

Comment mettre en place le compostage de surface

Comment mettre en place le compostage de surface

Dans cet article je vais vous présenter cette technique que j’utilise depuis maintenant plusieurs années. Je vais aussi vous expliquer comment je la pratique et quelles en sont à mon sens ces avantages.

Mais on, distingue aujourd’hui plusieurs courants dans la pratique de la permaculture le courant de Masanobu Fukuoka est celui que je pratique et dans lequel je me retrouve le plus.

Le principe de cette technique est extrêmement simple il suffit de regarder, comment fonctionne le compostage naturel en forêt, pour tout simplement en gros produire la même chose sur nos surfaces de potager.

Comment mettre en place le compostage de surface
Comment mettre en place le compostage de surface

Dans le détail qu’est-ce qu’il se passe. 

Les feuilles tombent, au sol des petites branches tombe aussi, des animaux tombent et meurs des insectes, bref toute une vie. Qu’elle soit animale ou végétale, elles se retrouvent sur le sol et commencent leurs phases de décomposition. 

Tout  se mélange par couche de manière assez aléatoire.

À partir du moment où les éléments biodégradables se retrouvent au sol, une activité bactérienne se met en marche.

C’est la première face de décomposition. 

Ensuite viendra le tour de la micro et macro faune, qui achèveront le travail de décomposition. 

Cet ensemble donne au fur et à mesure une matière directement utilisable par les arbres et les plantes et cela tout au long de l’année, sans qu’aucune intervention humaine se fasse.

Pour moi, c’est la manière la plus naturelle et la plus simple, pour créer une masse fertile utilisable et reproductible dans le potager.

En définitive cette méthode vous enlève la corvée de mettre des entrants dans votre composteur, et aussi la corvée de devoir les ressortir pour le mettre sur une parcelle par la suite.

Techniquement comment ça se passe:

Le principe le plus simple est de laisser les fans des légumes au moment de la récolte, et les déposer de manière totalement aléatoire sur votre parcelle. 

Comme si les fans de ses légumes étaient tombés de manière naturelle. 

Avec ce processus vous aurez une matière azotée « dite verte » qui fera la première partie du mélange.

Vu que vous suivez régulièrement mes conseils, vous devez en toute logique avoir une couverture végétale sèche( paille, foin ),présente sur vos parcelles, avec une hauteur suffisante autour de 20 cm. 

Cet élément sera la partie carbonée de notre mélange « dite brune »

Comment mettre en place le compostage de surface

Avec la présence de ces deux éléments, d’un côté carbone et de l’autre azote, votre mélange est équilibré.

La partie carbone est déjà présente sur votre terrain c’est la paille, la partie azotée est présente aussi, soit par les fans de légumes que vous laissez sur votre terrain, soit par la décomposition naturelle de certains légumes déjà présents.

Vous voyez, ce n’est pas très compliqué en définitive. 

Et si j’extrapole, vous n’avez strictement rien à faire juste à mettre au départ de la paille ou du foin, mettre des légumes ou tout autre végétal. 

Comme en forêt les plantes  finiront automatiquement leurs cycles de vie et entameront la décomposition.

Maintenant à certaines périodes, ou des végétaux sont moins présents, ça veut dire début du printemps et début de l’automne, début d’hiver vous pouvez devrez ajouté d’autres végétaux.

Je vous donne une liste de matière azotée :

  • Après une récolte de légumes, laisser les fanes sur place,
  • La tonte de pelouse peut-être aussi intégrée, je préconise néanmoins de la laisser sécher un petit peu de manière à éviter une fermentation,
  • Des herbes sauvages présentent autour de votre potager.

Comment mettre en place le compostage de surfaceComment mettre en place le compostage de surfaceMa petite astuce pour éviter une fermentation est que lorsque qu’on ajoute de la matière verte, de créer un léger mélange. 

Moi je le fais directement à la main en brassant très légèrement en surface la matière que j’ai mise. 

Cela suffit pour que la matière carbone et azote, se mélange.

Avec ce principe vous n’avez plus jamais à ajouter ni compost, ni fumier, ni autres matières organiques fertiles.

 

 

Avec ce principe vous n’avez plus jamais à ajouter ni compost ni fumier ni autres matières organique fertile.

Il ne faudra plus et en aucun cas retourner la terre de quelque manière que ce soit.

C’est maintenant le rôle de la micro et macro faune de s’occuper de ce travail.

Comment mettre en place le compostage de surface
Comment mettre en place le compostage de surface

Aujourd’hui, c’est la manière que j’utilise, pour apporter de la matière organique sur les parcelles. 

Je pense que vous l’avez compris, ma méthode est exactement la même que celle existante en  milieu forestier.

Quand je vous explique dans les vidéos que nos cultures doivent se résumer à quelques actions uniques, en l’occurrence semer, plantées et récolter. 

Avec cette méthode de compostage de surface, je vous ai éliminé de nombreuses heures de travail.

Pour moi en suivant la philosophie de Masanobu Fukuoka la seule chose qu’ils nous reste à faire; c’est la récolte.

Les autres opérations se font de manière automatique.

C’est pour moi le sens dans lequel nous devons aller et l’objectif à atteindre.

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top